5 marques de maillots de bain écologiques à découvrir

Qu’est-ce qui fonctionne cet été à la mode et sur les plages? Tout ce qui est recyclé et les parties organiques. Les activités nautiques et les séances de bronzage se font cette saison avec des maillots de bain pour hommes et femmes respectueux de l’environnement et souvent fabriqués à partir de déchets plastiques extraits des mers et des océans. Découvrez cinq marques internationales inspirantes ici pour la prochaine saison 2020.

RESTEZ NATURE SAUVAGE

Stay Wild Swim est une marque de vêtements de bain haut de gamme de Londres fondée par Natalie Glaze et Zanna van Dijk, toutes deux passionnées par la protection de l’océan. C’est une marque engagée à la fois pour prévenir la pollution par le plastique et pour trouver une solution permettant d’éliminer les 14 millions de tonnes de ce matériau qui aboutissent dans l’océan chaque année.

Récemment, la chaîne de mode Selfridges a organisé Stay Wild Swim dans le cadre du Bright New Things Sustainable Brand Collective. Leurs bikinis et leurs combinaisons en une pièce utilisent Econyl®, un nylon régénéré créé à partir de déchets de plastique trouvés dans les océans. Stay Wild Swim propose également le sac à dos GuppyFriend sur son site Web, qui capture le microplastique renversé à partir de fibres synthétiques une fois lavé.

COLLECTIONS DE LUMIÈRE

Luz, la marque française de maillots de bain biologiques et éthiques, propose des modèles sans OGM, ni pesticide ni engrais chimique, et est certifiée par GOTS. À chaque étape de la fabrication, toutes les pièces sont fabriquées de manière éthique et responsable.

Ses fondatrices, les soeurs Claire et Alix Mougenot, ont choisi de révolutionner la mode tout en sublimant les femmes. Passionnée d’art, de mode et d’écologie, Claire a fondé Luz Collections à la fin de ses études. Elle est responsable de la direction artistique et de la production. En tant que citoyenne engagée du monde, elle préfère les matériaux organiques et un processus de production durable. Quant à Alix, il a rejoint sa sœur dans l’aventure, une fois diplômé de l’AIM, une école spécialisée en administration. En charge du marketing et du développement commercial, il fait rayonner la marque et élargit la communauté « Luztiques » sur le web et dans le monde entier.

FAIR HARBOUR

Jake et Caroline Danehy sont les frères fondateurs de cette marque de maillot de bain australienne qui fabrique ses produits avec un polyester fabriqué à partir de bouteilles en plastique recyclées.

Chaque maillot de bain contient onze bouteilles en plastique de l’océan. La marque a commencé avec des maillots de bain pour hommes et a lancé sa première ligne de maillots de bain pour femmes l’année dernière, en 2018.

DEAKIN ET BLEU

Lancée en 2017 par Rosie Cook, la marque souhaitait réinventer le maillot de bain en réunissant une équipe des meilleurs experts en design pour créer des modèles à l’aérographe et développer un ensemble de pièces qui « transforment » la personne qui le porte et … planète

Cette entreprise durable utilise également la fibre Econyl, constituée de déchets de plastique post-consommation. Fabriquée à la main dans une petite usine londonienne, la marque est fière de ses travailleurs et souhaite avoir un impact social et éthique positif, ainsi que des objectifs de durabilité. Chaque pièce est emballée dans des matériaux réutilisables ou recyclables à 100%, avec un tissu certifié FSC® sans acide et imprimé avec une encre à base de soja. En outre, Deakin et Blue reversent régulièrement une partie de ses bénéfices à des organisations caritatives pour la conservation de la mer et le nettoyage des plages.

OCEAN ZEN BIKINIS

«La femme OceanZen ouvre son cœur et son esprit au monde majestueux et fragile au-delà de nos côtes. Elle connaît le goût du sel dans l’air et vit entre les marées … »

OceanZen par la main de Steph Gabriel qui a passé des étés entiers à plonger dans les Caraïbes, où la passion de la vie marine était profondément ancrée dans son cœur et dans son esprit pour créer un maillot de bain durable et écologique.

Les voyages de Steph ont montré des impacts désastreux sur la vie marine. En 2014, il a décidé de lancer sa première collection de natation OceanZen, constituée d’un tissu résistant qui régénère les filets de pêche et les bouteilles en plastique extraites des océans. Sa vocation? « Sauvez l’océan, un bikini à la fois. »

Et pour faire plaisir à son public, la marque accueille chaque année des femmes passionnées d’océan à Tonga, en Polynésie, lors d’une semaine de retraite pour les baleines sauvages. « Ce sont ces liens profonds qui changent la vie de nos créatures marines qui aident à construire un monde plus conscient et permettent à notre communauté de mener des vies aventureuses, passionnées et motivées. »